Tales of the Abyss

Tales of The Abyss : A l’occasion de la prochaine réédition de  sur 3DS au Japon, un manga du même nom est sorti en France depuis le 14 avril 2001.

Cette bande dessinée reprend le scénario d’un des jeu de la saga Tales of . Onparle de celui déjà déjà sorti sur PS2 au Japon et en Amérique respectivement en 2005 et 2006.

De ce fait, les français vont pouvoir connaître l’histoire de Tales of the Abyss qui débarquera peut-être en Europe courant 2012 sur 3DS.

Tales of the abyss

Pour planter le décor, une description de l’ambiance de Tales of The Abyss est nécessaire avant de présenter l’histoire.  Au moment de la création de l’univers de Tales of The Abyss existaient 7 entités élémentaires : l’eau, le feu, la terre, l’air, l’ombre et la lumière et un septième donnant le pouvoir de lire dans l’avenir.

Ce dernier a suscité la convoitise de certains et failli plonger l’univers de Tales of the Abyss dans un perpétuel chaos.

L’aventure commence donc avec la présentation du héros principal, Luke Fon Fabre, duc de son état. Notre héros se retrouve cloîtré depuis son enfance suite aux ordres donnés par son père.

(Luke s’est retrouvé amnésique suite à son sauvetage qui succède à sa tentative d’enlèvement).

Pour couronner le tout, notre héros entend des voix. Luke finit par retrouver un rythme de vie presque ordinaire en suivant des entraînements quotidiens avec son formateur en escrime, le général Van Grants.

Cependant, un beau matin, ce train de vie est brusquement interrompu par la tentative d’assassinat de son mentor par une jeune femme.

Voulant empêcher le meurtre, Luke, notre héros se retrouve propulsé dans une autre dimension avec la jeune demoiselle qui se nomme Tear Grants qui n’est qu’autre que la sœur du général.

Ne tournons pas autour du pot aux roses, le récit du manga Tales of The Abyss reprend dans l’essentiel de la trame du jeu vidéo du même nom sorti sur PS2 et sur le point d’être réédité sur Nintendo 3DS.

Les personnages ont tout de même été remodélisés en partie dans le manga. En effet, l’auteur a voulu leur donner des traits plus charismatiques. Cela ne retire rien au caractère accrocheur du scénario (au contraire) et l’ensemble se révèle ainsi de très bonne facture.

Les deux premiers tomes de Tales of the Abyss sont sortis en France le 14 avril 2011. Le troisième sortira le 9 juin. Le quatrième tome sortira le 25 août. Voilà de quoi combler les désirs des fans de la licence.

YouTube player

Du jeu vidéo au manga : une transition enchantée


La transition de « Tales of the Abyss » du monde des jeux vidéo à celui des mangas n’est pas seulement une expansion de média, mais aussi une réinvention créative.

Le manga, lancé en 2005, a été accueilli avec enthousiasme par les fans. Cette adaptation, fidèle à l’esprit du jeu, a su capturer l’essence des personnages et de l’histoire, tout en apportant sa propre touche artistique.

L’auteur du manga, Rei, a réussi à transposer l’univers complexe et riche du jeu en une série de bandes dessinées captivantes. Chaque tome du manga explore plus en profondeur les personnages et les intrigues, offrant une nouvelle perspective sur l’histoire originale.

Cette genèse du manga a non seulement élargi l’audience de « Tales of the Abyss », mais a également permis aux fans de redécouvrir l’histoire sous un jour nouveau.

Un lien indissociable


Le lien entre le jeu et le manga de « Tales of the Abyss » est indissociable. Chacun complète l’autre, offrant une expérience plus riche et plus complète.

Les fans du jeu retrouveront dans le manga des détails et des subtilités qui enrichissent leur compréhension de l’univers de cet opus. Inversement, ceux qui découvrent d’abord le manga seront tentés de plonger dans le jeu pour vivre l’aventure de manière plus interactive.

Cette symbiose entre les deux médias est un témoignage de la profondeur et de la richesse de l’univers créé par les développeurs et adapté avec brio par l’auteur du manga.

Narration et scénario

Intrigues parallèles : le jeu et le manga


Plongeons au cœur de « Tales of the Abyss », où le jeu vidéo et le manga se rejoignent et divergent. D’un côté, le jeu vidéo, avec son monde immersif et ses quêtes dynamiques, offre une expérience narrative riche, où chaque interaction contribue à façonner l’histoire.

De l’autre, le manga, qui, avec sa narration linéaire, se concentre davantage sur le développement émotionnel et les relations entre les personnages.

Bien que les grandes lignes de l’intrigue restent fidèles au jeu, le manga apporte une touche personnelle, approfondissant certains aspects de l’histoire qui ne sont qu’effleurés dans le jeu.

Personnages : Une Évolution Contrastée

Dans le jeu, les personnages évoluent à travers des dialogues interactifs et des scènes de combat, permettant aux joueurs de s’immerger dans leurs rôles.

Le manga, quant à lui, utilise le pouvoir des illustrations et des dialogues pour donner vie aux personnages, en mettant l’accent sur leurs expressions et leurs émotions internes.

Par exemple, Luke Fon Fabre, le protagoniste, se révèle sous un jour différent dans chaque format. Le jeu met en avant son évolution en tant que combattant et leader, tandis que le manga explore plus profondément ses conflits internes et sa croissance personnelle.

Visuels et style artistique

Un monde visuel : jeu vs manga

Le jeu « Tales of the Abyss » est une célébration visuelle, avec ses graphismes 3D détaillés et ses environnements colorés qui donnent vie à l’univers du jeu.

Chaque scène est conçue pour immerger le joueur dans un monde fantastique. En revanche, le manga, avec son style artistique distinct, traduit cet univers en une série d’images fixes, mais dynamiques.

L’artiste du manga a réussi à capturer l’essence du jeu tout en y ajoutant sa touche personnelle, rendant les personnages plus expressifs et les scènes plus dramatiques.

Représentation de l’univers : deux média, une vision


Bien que le jeu et le manga partagent le même univers, leur façon de le représenter diffère. Le jeu permet une exploration active, où les joueurs découvrent l’histoire à leur propre rythme, interagissant avec l’environnement et les personnages.

Le manga, en revanche, guide le lecteur à travers une expérience plus dirigée, où l’accent est mis sur la narration visuelle. Cette différence de médium offre aux fans de « Tales of the Abyss » deux perspectives uniques sur le même monde, enrichissant leur expérience globale de l’histoire.

Tales of the Abyss : un voyage critique à travers le jeu et le manga

Lorsqu’on plonge dans l’univers de « Tales of the Abyss », on découvre un paysage critique aussi vaste que les aventures de Luke et ses compagnons.

Le jeu, lancé initialement sur PS2, a reçu des louanges pour son scénario captivant et ses mécaniques de jeu innovantes. Des sources telles que IGN et GameSpot ont salué la profondeur de son histoire et la complexité de ses personnages, le qualifiant de « joyau méconnu » dans l’univers des RPG.

Le manga, quant à lui, n’est pas en reste. Publié en France, il a été accueilli avec enthousiasme pour sa fidélité au jeu et son style artistique raffiné. Des critiques dans des magazines comme AnimeLand ont mis en avant la manière dont le manga a su capturer l’essence du jeu tout en ajoutant sa propre touche unique.

Impact sur les Fans : Échos de la Communauté

L’impact de « Tales of the Abyss » sur sa communauté est indéniable. Sur des forums et des plateformes sociales telles que Twitter, les fans partageait leurs expériences et leurs souvenirs liés au jeu et au manga.

Des témoignages émouvants racontent comment l’histoire de Luke a résonné avec les joueurs, les aidant parfois à traverser des périodes difficiles. Les discussions sur Reddit et Discord révèlent une communauté active, partageant fan arts, théories et analyses du scénario.

Conclusion

Loin d’être tombé dans les oubliettes, en ces dernières années, ce Tales of continue de faire parler de lui comme en témoigne ce billet :

https://mega-force.fr/2021/12/japanime-les-episodes-de-lanime-tales-of-the-abyss-apparaitront-sur-youtube/