C'est avec grand plaisir que je vous présente le meilleur jeu orienté tactque sur 3DS de 2013

Fire Emblem Awakening est-il le meilleur RPG sur Nintendo 3DS en 2013 ?

Ayant eu des échos favorables de la part de plusieurs de mes confrères depuis la sortie de ce rpg sur 3DS en Europe le 19 avril 2013, j’ai donc décidé de m’acheter Fire Emblem Awakening, un jeu de rôle  orienté tactique pour vous donner mon avis en guise de test.

Grandement attendu en France depuis quelques années, le RPG vidéo annonce d’ores et déjà le retour d’un grand cru. Aujourd’hui, le jeu  à classer dans le TOP sur 3DS est disponible à pas cher et d’occasion.

 

Premières impressions sur ce RPG

 

Même si ce jeu de rôle fonctionne sous 3DS, le Tactical-RPG (sans le doute le meilleur de 2013, si ce n’est pas le meilleur Fire Emblem) que je vous présente dans ce test tient ses promesses techniquement parlant. J’ai pu remarquer que la technologie stéréoscopique (vision en 3D, si vous préférez) de la console 3DS pas chère  a été bien exploitée.

On peut le constater dès l’apparition du menu de chargement d’une partie. De plus, les scènes cinématiques et de combats bénéficient de cette exclusivité propre au support de divertissement.

Je n’ai pas manqué d’être agréablement surpris lors d’une cinématique où la neige tombe avec une impression insolite. Si vous n’avez jamais expérimenté les effets 3D sans lunette spéciales peut être bluffé par l’impression que donnent des flocons de neige sortant virtuellement de l’écran de la console.

Nowi : un personnages kawaï de Fire Emblem Awakening , le meilleur RPG sur Nintendo 3DS en 2013

Un scénario captivant sur Nintendo 3DS

L’histoire de ce jeu est aussi très intéressante et les personnages tous aussi attachants. Cependant, si vous n’accrochez pas dès le début au scénario, il lâchera peut être le T-RPG en cours de route et passera à côté de nombreux rebondissements et de secrets émouvants à découvrir.

Très intéressante, pourtant, dès le départ, l’intrigue s’étoffe de plus en plus de plus en plus au fur et à mesure que l’on avance.

Un gameplay aux petits oignons pour le meilleur des jeux de rôle

Pour entamer ce test, il faut savoir qu’il faudra de créer un stratège qui pourra être joué durant toute la partie. Il est ainsi facile d’orienter facilement et librement sa classe tout au long de l’aventure.

Ce ne sera pas le cas pour tous les autres personnages. Défaut ou avantage typique du gameplay ? A vous de juger.

Une des grandes spécificités de la série également est que, lorsqu’une unité est perdue lors d’un combat, il est nécessaire bien souvent de recommencer la mission sous peine de la perdre définitivement.

Ce qui serait très regrettable car sans certains des personnages du jeu sur 3DS les plateaux de combats évoquant ceux d’un jeu d’échecs relèveraient du casse-tête cérébral.

Afin que ce RPG puisse s’adapter facilement à tous les niveaux et à toutes les personnes, il est possible d’opter pour un mode de difficulté dit « Normal » (pour ne pas dire facile).

Grâce à ce mode, le novice n’a pas à craindre de perdre une unité à la fin d’un combat.

Un mode facile pour les néophytes

Par contre, si certaines unités comme le prince ou le stratège incarné meurent à la fin d’une phase de combat, cela a pour conséquence, un Game Over assurément instantané.

Pour en finir succinctement sur le gameplay, il est tout naturel de préciser que les combats ne se déroulent pas en temps réel mais au tour par tour (contrairement à Final Fantasy XII-2 Revenant Wings, un autre T-RPG, que j’ai particulièrement apprécié aussi).

J'ai kiffé Lucina dans le meilleur RPG sur 3DS de 2013

Enfin, le principal atout en matière de gameplay réside sur le point suivant. Il s’applique essentiellement sur le concept du Jan-Ken-Pon (papier-ciseaux-papier pour évoquer la version japonaise du concept et faire honneur aux concepteurs de notre fameux RPG).

Un petit bémol au niveau du gameplay est tout de même à noter, je n’ai pas eu souvent l’occasion de me confronter à de savoureuses quêtes annexes qui sont en faible proportion par rapport à la quantité proposés dans d’autres jeux de rôles.

Autre détail que j’ai failli oublier (merci à mon cher confrère, qui, s’il se reconnaîtra, n’hésitera sans doute pas à nous faire un coucou) : il me semble que nos personnages n’ont pas de pied. Aurais-je rêvé ?

Une musique envoûtante

Que dire de la bande son originale ? Eh bien, qu’elle est tellement sublime que, même le lendemain, certains morceaux musicaux tournent en boucle dans ma tête. A se demander, si un jour, je ne devrais pas me procurer l’OST. Non ?

Equipe de choc des personnages sans le doute le meilleur rpg de 2013 sur 3DS

Un prouesse graphique sur 3DS

Avant de finir ce test, je tiens à signaler que des DLC sont prévus (si certains ne sont pas déjà sortis) via une région appelé Multivers.

Fire Emblem Awakening est donc un des meilleurs RPG de la 3DS d’une belle réussite. Cette légende des jeux en RPG tactique gagne en intensité au fur et à mesure que l’on joue et est vraiment sublimée par la 3DS.

Le rendu 3D sur les cartes est vraiment à la, les cinématiques sont très bien réalisées et la traduction de l’anglais vers le français est très bien exécutée.

Bonus, à propos, des voix, on a le choix au niveau du langage de ses personnages (anglais ou japonais) via un menu accessible hors combat. Quelle langue préférez-vous ?

Un jeu vidéo sur 3DS qui n’a rien à envier autres autres

Pour ma part, je ne m’attendais pas à un jeu si exaltant. Au début, j’ai failli être déçu car j’ai cru avoir affaire à un énième Final Fantasy Tactics The War of The Lions. Mais, non. Ce T-RPG est tout simplement sublime, malgré quelques petites imperfections.

Malgré la vieillesse de la saga, le nouvel opus permet à celle-ci de conserver tout son charme tout en lui donnant un coup de jeune grâce à ses innovations technologiques. Ce nouvel épisode donne donc un vent nouveau à la série en s’adaptant à toutes les capacités.

Pour en savoir plus, le RPG testé, je vous invite à vous rendre sur le site officiel et vous propose aussi de l’acheter à petit prix sur cette page : ici.