Tactics ogres let us cling together

YouTube player

Tactics Ogres let us Cling together est sorti en France. 2011 fût une année bénie pour les joueurs français. Tactics Ogre : Let Us Cling Together, l’ascendant spirituel de Final Fantasy Tactics et ancêtre du RPG tactique, a débarqué sur leurs consoles.

Peu connu de la nouvelle génération, ce remake est l’occasion de découvrir un jeu qui a modifié le paysage vidéo ludique mondial.

Concepteur : Square Enix
Editeur : Square Enix
Texte : en anglais
Support : PSP
Date de sortie : le 25 février 2011

Tactics Ogre Let Us Cling Together

Retour vers le passé

Les plus jeunes l’ignorent sûrement mais avant de développer la saga des Final Fantasy Tactics, Yasumi Matsuno s’est essayé au genre avec Tactics Ogre : Let Us Cling Together.

Sorti en octobre 1995 sur super Famicon, l’opus est encensé par la critique et les joueurs. Un succès qui lui vaudra des adaptations sur la Saturn (1996) et la PlayStation (1997). C’est à ce moment que Square Enix repère Matsuno et lui propose de créer une version RPG tactique de son produit phare : Final Fantasy.

Même après plusieurs décennies, l’histoire prenante et les mécanismes de jeu bien pensés font toujours des émules. En 2006, le magazine japonais Famistu le classe comme le 7e meilleur jeu jamais créé et les collectionneurs s’arrachent les CD d’occasion aux alentours de 100 USD la pièce.

En 2011, le jeu est remis au goût du jour sur la PSP. Une belle opportunité de s’immerger dans cet univers enchanteur.

Une trame scénaristique profonde :

Après la mort de son régent, le monde de Valeria se retrouve plongé en plein chaos. Moments tragiques, conflits, complots politiques et sacrifices ont pour conséquence une guerre saignant à blanc le royaume de Tactics ogres let us Cling Together. Vous incarnez Denam (nom donné dans la version européenne). Il s’agit d’un rescapé d’un village détruit par un groupe de rebelles nommés Dark Knights.

L’un des secrets de la force de Tactics ogres : let us cling together, c’est son scénario. Oubliez les jeux bourrins où tout est soit noir, soit blanc. Dans le monde de Valeria, l’univers est teinté de nuances de gris.

Vous incarnez Denam Pavel, jeune orphelin ayant assisté au meurtre brutal de ses parents par les Chevaliers Noirs. Avec sa sœur Catiua et leur vieil ami Vyce Bozeck, il décide de partir en quête de vengeance. Des petits soulèvements dans les bourgades jusqu’au renversement de royaumes, l’histoire de Tactics ogres : let us Climb Together est profonde et réaliste.

Pour gagner en puissance, le héros devra faire des choix souvent déchirants. Entre intrigues, trahisons et assassinats sans scrupule, c’est un parcours éprouvant que le joueur devra transcender.

Un gameplay bien connu :

Le gameplay est basé sur les principes du Tactical–RPG. Les joueurs ont la capacité de monter de niveau en groupe mais uniquement par classe mais de manière équilibrée de façon à ce que tout le monde se retrouve au même statut.

Chaque personnage de Tactics ogres let us cling together à la possibilité de mourir trois fois (sans compter la possibilité de soigner un protagoniste K.O. avant qu’il ne meure).

Les mécanismes de jeu de Tactics ogres : let us climb together ne surprendront pas les habitués du genre. Les combats sont menés au tour au tour, les attaques tiennent compte de la position, de l’altitude et des conditions météorologiques.

Vos personnages pourront adopter différentes classes (voleur, guerrier, mage, etc.) et ces métiers détermineront leurs capacités en combat. Quand un voleur sera spécialisé dans l’agilité et les sorts handicapants, un guerrier sera adepte des armures lourdes et des dégâts considérables.

Tactics ogres est une référence du RPG tactique qui doit absolument être découverte !

Qu’en est-il des classes ?

L’un des aspects les plus captivants de « Tactics Ogre: Let Us Cling Together » réside dans sa riche diversité de classes disponibles.

Chaque classe offre une expérience de jeu unique, influençant de manière significative la stratégie et le déroulement des combats. Dans ce monde où la tactique et la stratégie règnent en maîtres, le choix de la classe de vos personnages n’est pas à prendre à la légère.

La richesse des classes : Un univers de possibilités


Dans « Tactics Ogre », les classes ne sont pas simplement des archétypes stéréotypés. Elles représentent un écosystème complexe où chaque choix a des répercussions tangibles sur le champ de bataille.

Des guerriers robustes aux mages énigmatiques, en passant par les archers agiles et les prêtres guérisseurs, chaque classe porte en elle une profondeur stratégique. Chaque classe possède ses propres compétences, ses propres forces et faiblesses, offrant ainsi une multitude de combinaisons et de tactiques à explorer.

L’impact stratégique des classes

Le choix de la classe influence non seulement les capacités individuelles des personnages mais aussi la dynamique de l’équipe dans son ensemble.

Un guerrier peut encaisser de nombreux dégâts et protéger les alliés plus vulnérables, tandis qu’un mage peut changer le cours d’une bataille avec un seul sort puissant.

Les archers, avec leur capacité à attaquer à distance, peuvent éliminer des ennemis sans s’exposer au danger. Les prêtres et autres classes de soutien jouent un rôle crucial en soignant et en renforçant les alliés, assurant ainsi la longévité de l’équipe sur le champ de bataille.

Personnalisation et évolution des classes

« Tactics Ogre » va au-delà de la simple sélection de classes en début de jeu. Au fur et à mesure que l’aventure progresse, les joueurs ont la possibilité de faire évoluer et de personnaliser leurs personnages.

Cette évolution n’est pas linéaire; elle dépend des choix et des actions du joueur. Ainsi, un guerrier peut se transformer en un chevalier redoutable ou un berserker féroce, selon les décisions prises.

Cette flexibilité permet aux joueurs de créer une équipe qui reflète non seulement leur style de jeu mais aussi leur approche tactique et stratégique du jeu.

Pour plus d’astuces à ce sujet rendez-vous sur ce lien : https://astucejeuxps4.com/comment-debloquer-le-changement-de-classe-dans-tactics-ogre-reborn/

Durée de vie :

La difficulté du jeu de tactiques rend sa durée de vie relativement longue.

Graphismes :

Malgré un côté volontairement retro, Tactics Ogre sur sur la PSP, à pas cher, bénéficie d’une grande finesse du point de vue graphique grâce à une bonne exploitation de la PSP.

Musique :

Certains morceaux musicaux de jeu vidéo ne laisseront pas tout le monde indifférent du point de vue émotionnel. Pour finir, rien ne vaut une bonne vidéo (bande-annonce) de Tactics ogres let us cling together pour se faire une idée concrète du jeu et pour en savoir davantage sur le jeu, je vous conseille de visiter la page suivante : Tactics Ogre

Quid du remake, en conclusion ?

Le remake de « Tactics Ogre: Let Us Cling Together » est une véritable renaissance pour ce classique du RPG tactique. Sorti initialement sur des plateformes plus anciennes, ce jeu a marqué les esprits par son approche novatrice et son gameplay stratégique.

Le remake, adapté pour la PSP et désormais accessible sur PC, offre une expérience rafraîchie tout en restant fidèle à l’esprit original du jeu.

Dès les premiers instants, le joueur est plongé dans un univers visuellement amélioré. Les graphismes, bien que conservant un charme rétro, bénéficient d’une finesse et d’une clarté rehaussées, exploitant au mieux les capacités de la PSP.

Cette amélioration graphique ne se limite pas à une simple mise à jour des textures, mais s’étend à une refonte complète des interfaces, rendant le jeu plus accessible et agréable à naviguer.

Mais le cœur du remake réside dans son gameplay. Les développeurs de Square Enix ont su conserver l’essence du jeu original tout en y apportant des améliorations significatives.

Le système de combat, toujours basé sur des stratégies au tour par tour, a été peaufiné pour offrir plus de fluidité et de dynamisme. Les classes de personnages ont été rééquilibrées, offrant ainsi une plus grande diversité dans les stratégies de combat et la gestion de l’équipe.

Un aspect particulièrement remarquable de ce remake est la profondeur narrative. L’histoire, déjà riche dans la version originale, a été enrichie de dialogues supplémentaires et de scènes qui approfondissent les relations entre les personnages et le contexte du monde de Valeria.

Cette attention portée au scénario renforce l’immersion et donne une nouvelle dimension au jeu, permettant aux nouveaux joueurs comme aux anciens fans de découvrir ou redécouvrir l’histoire de Denam, Catiua, et Vyce de manière plus intense.

Enfin, la bande-son n’a pas été négligée. Les compositions musicales, déjà mémorables dans le jeu original, ont été remasterisées pour offrir une qualité sonore supérieure. Chaque mélodie accompagne parfaitement les moments clés du jeu, renforçant l’atmosphère et l’émotion des différentes scènes.