Les astuces à connaître dans The Witcher 3 pour le Gwynt !

witcher 3 gwint

Dans The Witcher 3, le héros principal Geralt de Riv dévoile un autre talent… Celui de joueur de Gwynt. Derrière ces cinq lettres, se cache un jeu de cartes à collectionner qui risque bien de vous faire passer des nuits blanches…

Geralt de Riv a désormais la possibilité d’avoir un deck pour le Gwynt, empli de cartes aussi puissantes que magnifiques.

Découvrons, sans plus attendre, les astuces à connaître pour bien jouer au Gwynt dans The Witcher 3.

Non, vous ne rêvez pas : le sorceleur le plus célèbre de The Continent se délasse, parfois, en jouant aux cartes. Peut-être même qu’il rejoindra le club de Gwynt de la région…

Vous l’aurez compris : le Gwynt est plus qu’un accessoire développé à la va-vite par CD Projekt. C’est un véritable écosystème, un microcosme dont il faut connaître les règles sur le bout des doigts. Que vous soyez à votre première ou à votre énième partie, cet article va vous aider à (re)partir sur de bonnes bases.

Astuce n° 1 : Règles générales

Le Gwynt dans The Witcher 3 est un jeu de cartes. Pensiez-vous vraiment que Geralt de Riv pourrait se passer d’un peu d’adrénaline ?

Avant même de commencer à déployer votre deck, vous devrez choisir une mise. 5 pièces d’or… 10 pièces d’or… À quel point êtes-vous sûr de vous ? Faites votre choix et laissez Geralt de Riv annoncer sa décision.

Ne laissez pas distraire par son mélodieux… Le Gwynt propose un passe-temps où chance et compétences font la paire. Après tout, les gains sont conséquents. En plus de récupérer votre mise, vous pouvez devenir l’heureux titulaire de lingots d’or, de bois et de plein d’autres matériaux d’artisanat.

À noter qu’il n’est pas rare d’avoir des cartes bonus en début de partie. Par exemple, quand vous jouez contre un forgeron pour la première fois, vous aurez la bonne surprise de voir une nouvelle carte s’afficher à l’écran.

astuce gwint the witcher 3

Trêve de bavardages… Entrons dans le vif du sujet.

Une fois, la première manche de Gwynt lancée, vous serez propulsé face à votre deck. La première des choses est de choisir l’une des 4 factions, en tenant compte de ses avantages. Ainsi, la faction « Royaumes du Nord » vous permet de tirer une carte de plus dès que vous remportez une manche. Si cette faction ne vous tente pas, vous pouvez choisir entre la Scoia’tel, les monstres ou de l’Empire de Nilfgaard.

Réfléchissez à votre stratégie avant d’opter pour une faction. En effet, cette dernière détermine une partie des cartes utilisables. Il convient cependant de préciser l’existence de cartes « mercenaires ».

Dépourvues de bannières, elles ne sont affilées à aucun clan et peuvent être utilisées quand bon vous semble. Le cas de la carte « Emiel Régis Rohellec Terzief-Godefroy », surnommé le monstre buveur de sang est un exemple…

Sur la gauche, se situent les cartes avec lesquelles vous allez jouer. En tout, vous pouvez sélectionner un maximum de 22 cartes d’unité et de 10 cartes spéciales qui vous donnent la possibilité de réduire à 1 la puissance de certaines unités bien précises.

Que sont donc ces cartes d’unité ? Le Gwynt simule une guerre médiévale, c’est-à-dire que vous aurez des fantassins (première ligne), des archers (en seconde ligne) et du matériel de siège (en dernière ligne) s’affrontant sur un champ de bataille.

Sur les cartes d’unité, à gauche, en haut, est placé un chiffre. Ce dernier représente les dégâts infligés par ladite carte, laquelle peut aller de 0 à 10. Juste en bas, il est possible d’apercevoir un symbole orangé représentant la ligne qu’occupera l’unité. En-dessous : des pictogrammes indiquent si la carte jouit de capacités uniques telles qu’espion (œil), guérisseur (cœur assorti d’un bandage) ou lien étroit (poignée de main).

Attardez vous à découvrir vos cartes. Dès que votre choix sera arrêté, la partie débutera et il sera impossible de faire machine arrière…

Astuce n° 2 : Déroulement d’une partie

Le but est d’avoir un maximum de cartes puissantes car vous ne serez pas le seul maître à bord… Pendant la partie, vous n’utiliserez que 10 cartes, lesquelles seront choisies au hasard. En fin de manche, celui qui se retrouve avec la plus grande puissance de combat gagne.

Si vous perdez deux rounds, vous perdez la partie.

Types de cartes

Cartes chefs des armées

Que serait une faction sans un leader éclairé ? Chacun des 4 groupes armés que vous pouvez jouer est mené par un dirigeant à même de renverser le cours de la bataille.

Dirigeant les monstres d’une main de fer, Eredin, le maître de la chasse sauvage vous permet d’utiliser immédiatement une carte météo dans sa première version. Car oui, les cartes chefs des armées ont plusieurs casquettes

Dans sa deuxième variante, Eredin double la capacité des unités de combat rapproché. En troisième option, il défausse deux cartes et vous laisse en choisir une autre. Et finalement, dans son ultime version, le commandant des cavaliers pourpres vous remet une carte de votre pile de défausses.

À la tête des trois autres factions, se trouvent le roi Foltest (Royaumes du Nord), Francesca Findabair Reine de Del Blathanna (Scoia’tel) et Emhyr Var Emris (empire du Nilfgaard). À vous de découvrir leurs talents…

Cartes météo

Peut-être est-ce enfin la bonne occasion pour donner plus de détails sur les cartes météo aussi appelées cartes unités spéciales… Leur pouvoir : réduire à 1 la puissance de toutes les cartes d’unité d’une catégorie bien précise.

Par exemple, si vous utilisez « froid mordant », les unités de combat rapproché feront leurs puissances réduites à 1 point. Toutes. C’est-à-dire même les vôtres…

Les capacités bonus d’unités

Comme dit précédemment, certaines cartes d’unités spéciales peuvent avoir des bonus très intéressants… Découvrir les cartes du deck ennemi. Rajouter des points de combat.

Prêtez une attention particulière à ces capacités bonus afin de remporter plus aisément la partie.

Quêtes liées au Gwynt

En Gwynt, toutes vos cartes ne se valent pas… Certaines sont si puissantes qu’elles attisent la convoitise des joueurs et leur font passer des nuits blanches.

Comme celle de « Vesemir », une carte qui s’obtient en battant le banquier Vivaldi dans la ville de Novigrad.

A Oxenfurt, il est possible de remporter la carte « Yennefer de Venderber ». Vous devrez, pour ce faire, vaincre l’aubergiste Stjepan. Et pour finir, allez à Skellige. Là, accomplissez la quête « thérapie de choc » pour devenir l’heureux propriétaire d’une carte héros « Lorveth, archer niveau 10 ».

Stratégies / conseils

Astuce n° 3 : Comment récupérer les meilleures cartes Gwynt ?

C’est bien plus simple qu’il n’y parait… Si vous avez lu avec attention la section précédente, vous savez déjà comment avoir les cartes qui sont hors des sentiers battus.

Pour les autres, c’est un vrai jeu d’enfant… Dès que vous arrivez dans une nouvelle ville, rendez-vous chez les marchands, les intendants et les aubergistes pour acheter de nouvelles cartes.

Par la suite, il vous suffit d’accomplir méticuleusement toutes les quêtes du Gwynt.

Astuce n° 4 : Un deck gagnant

Et s’il existait un deck à même de vous faire remporter un maximum de parties ? Sans offrir une probabilité de 100 %, la combinaison ci-dessous devrait vous permettre de faire des miracles…

Chef : Foltest maître de siège

1x Leurre
1x Terre brûlée
2x Froid mordant
1x Temps dégagé
1x Geralt de Riv
1x Cirilla Fiona Elen Riannon
1x Yennefer de Vengerberg
1x Triss Merigold
1x Vesemir
1x Elfe mystérieux
1x Vernon Roche
1x Jan Natalis
1x Esterad Thyssen
1x Philippa Eilhart
1x Catapulte
1x Detmold
2x Trébuchet
2x Baliste
1x Prince stennis (espion)
1x Chasseur de dragons de Crinfrid
1x Chirurgienne de la Bannière Brune
1x Sigismund Dijkstra (espion)
2x Carte en plus

À vous de jouer !