Atelier Ayesha est un jeu de RPG pour PS3

Atelier Ayesha un nouveau RPG de la série sur PS3

La série des « Atelier » revient avec son dernier volet The Alchemist of Dusk. Cet ultime opus est disponible sur PS3 depuis le début du mois de mars en France. Petite revue d’une saga à succès qui saura tous nous enchanter !

Atelier Ayesha c’est un In-con-tour-na-ble !

La série des Atelier après les trilogies Atelier Rorona, Atelier Meruru (dont voici un test),  et autre Totori est éditée par Gust sur PS2 puis sur la console de salon PS3 en haute définition. Plus d’une quinzaine d’épisodes ont été proposés pour ce jeu de niche. Beau succès d’édition au Japon, il débarque en France l’année dernière pour le plaisir des gamers que nous sommes.

Le characters design est assuré par Hidari, pas forcément issu du sérail et surtout connu pour ses animes. En ce qui concerne Atelier Ayesha, on est sur un RPG avec tous les bons ingrédients pour mener son histoire jusqu’à son dénouement. Attention : comme d’habitude, tout est en anglais !

Cette nouvelle saga The Alchemist of Dusk s’ouvre sur la vie de la jeune Ayesha Artool, apothicaire-guérisseuse vivant en ermite suite à une blessure secrète dans un monde bucolique composé de fleurs et de plantes nécessaires à son activité et faisant le bonheur de ses voisins. Suite à une vision, elle partira à la recherche de sa sœur Nio, disparue dans des circonstances mystérieuses. Maintenant à vous de jouer avec quelques indications précieuses ci-dessous.

Les fans de la saga Atelier seront ravis car Atelier Ayesha est sorti en Europe

A partir d’une très bonne base, encore des améliorations notables

On reste sur un classique RPG sur PS3 avec des personnages qui plairont bien entendu aux fans mais aussi aux nouveaux venus dans ce type d’univers que représentent les Ateliers. The Alchemist of Dusk ne déroge pas à cette règle mais proposera de réels motifs de satisfaction dans un gameplay encore amélioré.

A partir d’une trame simple : Ayesha jeune ingénue guérisseuse doit partir à la recherche de sa sœur disparue, Gust propose dans cet épisode de superbes améliorations tant sur l’alchimie que sur les combats.

Test d’une alchimie simplifiée mais riche

Pour Atelier Ayesha, l’alchimie a été grandement simplifiée tout en gardant sa richesse. Ce choix de l’éditeur aurait pu nuire à l’équilibre mais pas du tout on s’y fait rapidement car tout y est beaucoup plus rapide que ce soit dans la gestion des compétences des objets et des ingrédients ou la composition des recettes.

Tout au long du jeu, votre expérience en alchimie vous sera bénéfique puisque vous gagnerez des « Synthesis Skills » améliorant votre performance. Afin de progresser dans le déroulement de l’histoire, il faudra atteindre des objectifs comme par exemple visiter de nouvelles zones de cueillette.

L'image présente est incluse dans un article qui fait office de test sur Atelier Ayesha

Les combats : axe majeur

Le système de combat dans Atelier Ayesha a été grandement amélioré. D’une part dans les détails graphique ce qui n’est pas pour nous déplaire mais surtout dans la gestion des oppositions en elle-même. Nous nous expliquons.

En équipe, il vous sera possible d’aider votre allié ou de tourner et d’attaquer l’adversaire dans le dos. IL sera possible ainsi selon vos choix tactique de bouleverser l’ordre des oppositions. Très bonne idée de la part de Gust.

The Alchemist of Dusk satisfera comme à chaque nouvel épisode ses fans par ses nouvelles fonctionnalités avec ses nouvelles phases de créations d’objets ou ses combats de plus en plus stratégiques. On aurait souhaité une version française toujours pas disponible malgré un engouement fort. On ne le répétera pas assez : la saga des Ateliers est désormais une légende des jeux de RPG sur PS3.

Pour ceux et celles qui seraient intéressés par l’achat du jeu, je vous recommande de vous le procurer : ici.

 Conclusion en vidéo sur Atelier Ayesha