Atelier Meruru test ps3

Test du RPG Atelier Meruru sur PS3

Atelier Meruru un RPG qui est sorti le 25 mai 2012 sur Playstation 3, respecte une suite chronologique succédant ainsi à Atelier Totori. Ce jeu est développé par Gust et éditée par NIS.

Atelier Meruru : un conte de fée digne d’une princesse

Vous incarnez donc une princesse mordue d’alchimie dans Atelier Meruru. Cette passion semble inappropriée pour une personne de si haut rang sociale selon son royal de père. C’est donc à ce moment là qu’intervient, Sébastien Rufus, le royal conseiller.

Il propose donc à nos 2 protagonistes de sceller un marché entre eux. L’héroïne devra prouver que ces talents d’alchimie lui serviront pour gouverner le royaume. C’est à cette condition que notre jeune alchimiste Meruru pourra s’adonner à sa passion d’alchimiste.

Voici un test sur le J-RPG Atelier Meruru sur PS3

Notre alchimiste devra donc, pour se préparer à sa royale responsabilité, résoudre des quêtes tout en officiant à travers tout le royaume. Pour cela, Meruru devra accomplir différentes quêtes afin de collecter des ingrédients par le bais de l’exploration ou de combats tout au long du cheminement du J-RPG sur PS3.

Atelier Meruru : présentation rapide du gameplay et des classes de personnages

Les combats ne se déroulent pas en temps réel mais, plus exactement, au tour par tour. Le joueur pourra ainsi diriger jusqu’à trois personnages (Meruru elle-même mais aussi, par exemple, sa gouvernante, Keina, orientée dans l’utilisation de la magie de soutien et de soin.

D’autres personnes des précédents épisodes peuvent revenir et augmenter l’entourage de la princesse Meruru (on pourra choisir parmi 10 personnes 2 protagonistes sans compter Meruru).

Il est possible de développer des affinités avec encore d’autres personnages mais, ceux-ci seront disponibles contre de petites sommes d’argent réel qui permettront d’obtenir des DLC (soit 2,99 € par personnage). Est-ce vraiment un prix raisonnable ? La folie des DLC ne fait que commencer ?

Atelier Meruru : Un J-RPG classique mais qui ne paie pas de mine

Comme tout bon RPG qui se respecte, les ingrédients combinés pour le développement du RPG sur PS3 sont présents. Chaque personnage jouable dispose de ses propres compétences, et suivant le niveau de chacun, ils (ou elles) peuvent déclencher des attaques spéciales ou encore préparer des stratégies défensives.

Ce qui ce qui distingue la saga Atelier réside sur la mise en valeur du côté alchimiste de l’opus. En effet, c’est grâce à la collecte d’ingrédients et de leur éventuellement combinaisons savamment dosées que notre équipe favorite pourra avancer dans l’histoire en synthétisant des armes, des accessoires, des pièces d’équipement…

Au fur à mesure de l’avancée du joueur dans Atelier Meruru, ses capacitives d’élaboration de recettes s’étoffent. A l’instar de ce constat, la difficulté de ce jeu de rôle sur PS3 augmente et il faut parfois faire de la montée de niveau de personnages. En contrepartie, les possibilités de synthèse augmentent, au fil du temps de manière drastique.

Un J-RPG aux allures lolicon

Un petit bémol est à souligner pour ce jeu sur PS3 : sa durée de vie est assez courte, compter une vingtaine d’heures de jeu pour finir la trame principale. Cependant, le RPG possède plusieurs fins alternatives.

On pourrait croire que le J-RPG sur PS3 manque de maturité aux niveaux graphismes mais ceci est volontaire et assumé de la part des créateurs. Ces derniers veulent conserver l’esprit de licence en s’adressant à un jeune public féminin principalement.

Cela étant dit, l’univers est très coloré et les graphismes ne font pas honte à la console Playstation. De cette manière, les fans ne seront pas déçu(e)s et pourront acheter Atelier Meruru au meilleur prix en cliquant sur “More Details” en haut d’article.