Trinity Souls of Zill O'II , un jeu de RPG pour la PS3

Trinity souls of zill oll : Bien que le RPG  soit sorti en France, il me semble intéressant de consacrer un article sur cet Action RPG.

Concepteur : Omega Force
Éditeur : Koei
Texte : en anglais
Voix : en anglais
Support : PS3
Date de sortie : le 10 février 2011

Test du RPG Trinity souls of zill oll sur PS3. Peut-on dire qu'il fait partie des meilleurs ?

Lorsque l’on aborde le jeu Trinity souls of zill oll pour la toute première fois, il est assez difficile de savoir à quoi s’attendre réellement. Certes les avis circulant sur internet sont relativement bons mais si l’on s’attarde un tant soit peu sur les images et vidéos disponibles, même si elles ne sont pas nombreuses, on en vient à se demander si les chroniqueurs n’ont pas perdu leur sens critique.

Toutefois, comme souvent, rien ne vaut l’expérience pour se forger un avis définitif et c’est d’autant plus vrai avec Trinity souls of zill oll qui ne dévoile son plein potentiel qu’une fois en action. Comparable à bien des égards à Dynasty Warriors, Trinity souls of zill oll parvient à capter l’attention du joueur après quelques minutes de jeu. Une fois lancé, il devient alors difficile de s’arrêter.

Scénario du RPG :

Trinity souls of zill oll s’inscrit dans la lignée des précédents épisodes de la série Zill O’ll. L’histoire se base sur une prophétie que l’empereur Balor veut éviter à tout prix. En effet, cette prémonition prévoit la chute du tyran par l’arrivée d’un enfant qui détrônera l’empereur. Vous incarnez donc Areus, un des deux petits fils de Balor. Le prince, fils de Balor, tentera vainement de mettre fin à la folie meurtrière de son père pourchassant sans répit l’enfant de la prophétie.

Au sein de cet univers plutôt bien développé, il faut bien l’avouer, le joueur découvre trois personnages très différents les uns des autres mais dotés d’aptitudes qui finiront par se compléter idéalement au fil de la partie. Le scénario en lui-même n’affiche aucune volonté de révolutionner un genre mais plutôt l’envie de créer une histoire intéressante, renforcée par des cinématiques de très bonne facture. Dans Trinity souls of zill oll, il est question d’aventure, de vengeance et de magie avant tout.

Même si le but premier du jeu n’est pas forcément de développer une histoire complexe, le ratio quête-combat reste quelque peu frustrant. Certes, ces affrontements sont excellents et permettent de se divertir pleinement mais quelques missions plus complexes auraient pu propulser ce jeu dans une toute autre dimension.

Gameplay sur PS3 :

Le Gameplay de Trinity souls of zill oll sur PS3 reste classique puisque ce jeu de rôle orienté action est un hack and slash (frappe et tranche en anglais).

Une après l’autre, il est nécessaire d’apprendre à maîtriser diverses techniques de combat afin d’avancer dans le jeu tout en faisant un grand ménage parmi des ennemis particulièrement agressifs. Le programme des réjouissances devrait donc en ravir plus d’un : boules de feu violemment propulsées, coups d’épée féroces, sauts périlleux permettant d’esquiver un assaut ennemi avec agilité, ainsi que des attaques spéciales qu’il est possible de débloquer en conservant sa jauge d’énergie à son niveau maximum.

En dehors de ces quelques petits nuages noirs flottant dans le paysage de Trinity souls of zill oll, le jeu reste tout à fait honorable et plaisant. À chacun de gérer ensuite sa partie comme bon lui semble : enchaîner les petits défis secondaires afin d’engranger fortune et pouvoir ou s’entraîner massivement en continu jusqu’à l’affrontement final.

Bonus :

Trinity souls of zill oll possède un atout supplémentaire qui finira de convaincre les gamers encore hésitants. La possibilité de personnaliser entièrement cette équipe de combattants est un argument percutant. Au début de chaque partie, chaque joueur décide des capacités des personnages et choisit leur équipement. Cette option permet de pimenter un peu le jeu et d’éviter finalement assez facilement cette impression de répétition au cours de la partie. Nouveaux réglages, nouveaux défis, nouvelles sensations ! Cela suffit amplement à redorer le blason du jeu aux yeux des perfectionnistes.

Graphismes :

Mise à part quelques magnifiques cinématiques, ce jeu vidéo ne possède pas un moteur graphique exceptionnel. Si Trinity souls of zill oll était un portage de RPG de la PlayStation 2 sur PS3, cela aurait être un bon prétexte de sortie de jeu vidéo. On ne peut donc pas dire que le RPG fasse partie des meilleurs jeux pour la PS3.

Les environnements 3D entraînent le joueur dans un univers visuellement intéressant et l’enchaînement rapide des combats ne laisse pas de répit. L’ennui n’est donc pas au rendez-vous dans heroïc-fantasy. Les amateurs de Beat’em all en auront donc pour leur argent, même si l’histoire peut parfois sembler un peu répétitive.

Musique et bande son :

De son côté, la bande son s’intègre magnifiquement à l’ambiance générale du jeu. Cette inspiration médiévale donne encore plus de profondeur à cette aventure. On soulignera tout spécialement le soin porté aux dialogues, disponibles uniquement en anglais. Ces derniers sont particulièrement réussis et et utilisés à bon escient.

Enfin pour conclure ce test, voici la bande annonce.

Conclusion :

Au final, Trinity souls of zill oll n’est peut-être pas le plus grand jeu de beat’em all mais son manque d’ambition est très largement compensé par la qualité visuelle et la jouabilité. L’univers heroïc-fantasy est suffisamment immersif pour ne pas voir le temps passer une fois que la partie est amorcée !