solatorobo

SolatoRobo Red The Hunter un RPG sur DS

Aujourd’hui, je vous présente un RPG sorti sur Nintendo DS à bas prix en France : . Il s’agit d’un jeu de rôle orienté action édité par Namco Bandaï et réalisé par Cyberconnetc2 depuis le le 1 juillet 2011. Eh oui, encore un.

A se demander si la majorité des développeurs de RPG ont décidé de privilégier depuis quelques temps le fait de concevoir des RPG centrés plus sur les déplacements et l’interaction des personnages avec leur environnement.

Espérons que cela ne fasse pas au détriment des aptitudes des protagonistes. SolatoRobo Red The Hunter semble nous prouver le contraire est digne de se retrouver parmi les meilleurs jeux sur DS. Ouf.

solatorobo

 

Review sur Solatorobo Red the Hunter

Le jeu vidéo de rôle sur Nintendo DS s’appuie sur les points forts de Tail Concerto (l’épisode précédent) puisqu’il se situe dans le même univers : Little Tail Bronx. Dans le monde de  SolatoRobo Red The Hunter évoluent des chiens et des chats qui cohabitent.  SolatoRobo Red The Hunter nous offre le plaisir de pouvoir écouter parler les personnages en français avec un certain accent. Cet aspect renforce le côté comique de ce rpg.

Parlons donc du scénario, le joueur incarne Red Savarin, un mercenaire prêt à défendre la veuve et l’orphelin. C’est lors d’une mission d’une banalité apparente que le héros va mettre la main sur un médaillon aux puissants pouvoirs et sauver un petit chat et qu’il va se retrouver plongé dans une folle épopée. Je ne vous en dis pas plus pour éviter de vous gâcher la surprise.

La plupart du temps, vous effectuez des missions pour récolter des récompenses de différents types. Mais une seule mission vous donnera la possibilité d’avancer dans la quête principale.

Le héros principal de l’histoire ne devra donc pas compter uniquement sur ses propres moyens pour se sortir de mauvais pas. Heureusement, dans SolatoRobo Red The Hunter, le protagoniste principal aura à ses côtés une espèce de machine nommé mecha. Celle-ci pourra lui permettre de se frayer un chemin et le soutenir pendant les combats. Ces manipulations sont basées sur un gameplay appelé le Dahak. En effet, il ne suffira pas simplement de frapper comme un bourrin pour avancer mais plutôt effectuer des combinaisons d’action au bon moment pour tirer profit de la meilleure occasion.

Pour pouvoir développer le Dahak, il vous faudra dépenser de l’argent et des objets bien spécifiques : les Cystaux P. Il vous faudra d’ailleurs un peu réfléchir pour modeler votre mecha à votre convenance. Rassurez-vous, Il ne faudra pas passer des heures fastidieuses pour équiper votre mecha dans SolatoRobo Red The Hunter.

Autre point fort de SolatoRobo Red The Hunter, non seulement, vous aurez la possibilité de personnaliser les capacités de votre allié mais aussi son aspect physique, rien pour le plaisir. Pour cela, vous utiliserez un système de plateau avec des cases à remplir de manière stratégique avec les Cystaux P dans  SolatoRobo Red The Hunter.

Compter une vingtaine d’heures pour terminer la trame principale.

Afin de compléter ce test, je vous invite à jeter un coup d’œil à ce lien : Solatorobo Red the Hunter ==>

Red Werewolf Hunter Movie Trailer en français

Pour en terminer sur cette note, voici donc, comme à ma vieille habitude, une présentation vidéo de SolatoRobo Red The Hunter.