Astuces pour Skyrim et ses DLC

Skyrim Dragonborn : mon avis après avoir chevaucher un dragon !

Envie de chevaucher un dragon ? Skyrim Dragonborn est le 3 ème DLC officiel de The Elder Scrolls V. Celui-ci est sorti le 4 décembre 2012, et se trouve à l’heure actuelle uniquement disponible sur console Xbox 360. En effet, Bethesda ne prévoit une sortie sur les autres plate-formes qu’en février. (5 février 2013 pour Skyrim Dragonborn sur PC et courant février pour PS3)

Dans cette extension, Dovahkin se retrouve sur l’île de Solstheim. Il aura ainsi l’occasion de lever le voile sur des nouveaux mystères.

Allons chevaucher un dragon au cours d’un test du nouveau DLC Dragonborn.

N’oubliez pas d’enfiler votre armure. ;)

Dragonborn : mon test

Bethesda n’a donc pas bâclé son contenu. A travers cet avis sur le DLC de The Elder Scrolls Skyrim : Dragonborn sur ps3, vous verrez, qu’en plus de l’exploration d’un nouveau lieu, vous aurez l’occasion de mener des combats épiques. Explorez des nouveaux donjons gorgés de monstres et de trésors, et mener des quêtes aussi immersives que novatrices.

Par ailleurs, vous aurez de plus la possibilité de chevaucher un dragon.

Dovahnin a un sérieux rival dans Skyrim Dragonborn sortie sur PC Xbox 360 ou PS3

Le DLC Dragonborn  vous propose d’explorer des lieux sombres et inquiétants. Changement de décor donc dans le DLC Heartfire de Skyrim.

Mais ce qui frappe ici repose sur la difficulté de cette mini-extension. En effet, vous devrez cette fois vous mesurer à un adversaire coriace et tenace : le premier Dragonborn.

Il s’agit ici d’un mystérieux prêtre draconique ressuscité, qui fut le premier à avoir hérité du fameux sang des dragons.

Le Dragonborn a régné par le passé sur l’île de Solstheim, et tire sa puissance du fait qu’il ait mangé de nombreux dragons.

Pour arriver à bout de cet adversaire redoutable, il vous sera nécessaire de voyager à travers le monde, quitte à traverser des lieux sombres et tortueux.

Dragonborn offre donc une véritable impression de nouveauté permettant d’avoir l’occasion de découvrir une nouvelle contrée.

De plus, il faut noter que le scénario tient vraiment la route. Le caractère épique de celui-ci est susceptible de vraiment plaire.

Au départ de l’aventure, les joueurs sont invités à se rendre sur l’île de Solstheim, qui se trouve au Nord-Est.

Vous aurez l’occasion de traverser deux nouvelles localités, d’explorer de nouveaux donjons, et des environnements inédits. En effet, en plus de la neige, vous devrez vous rendre dans des lieux désolés et cendreux, ce qui marque une rupture par-rapport au reste du jeu.

Skyrim Dragonborn : une nouvelle région fantastique

Par ailleurs, vous devrez également vous rendre à Apocrypha. Il s’agit d’un des sous-domaines d’Oblivion, inspiré de “Lovecraft” et ses tentacules.

Mais The Elder Scrolls Skyrim Dragonborn n’offre pas seulement une quête principale. En effet, la visite de l’île offre l’occasion de rencontrer des nouveaux monstres et accomplir des objectifs secondaires.

Ce bestiaire inédit rencontré ressemble à ce que l’on trouve dans les autres RPG. Vous vous confrontez à des rôdeurs, des engeances de cendres,des Netch

Le Dragonborn offre également quelques tours dans son sac qui risquent de vous donner du fil à retordre.

Evidemment, qui dit nouveau contenu dit également nouveaux sorts. Skyrim Dragonborn ne déroge pas à la règle. De nouveaux pouvoirs passifs optimiseront vos techniques et sorts déjà existants de manière agréable.

Vous soumettrez, par exemple, un dragon afin de le chevaucher. Malheureusement, cette fonctionnalité ne tient pas ses promesses.

En effet, cette séquence paraît plus laborieuse qu’autre chose. Il est possible de chevaucher le dragon mais pas de le contrôler, tout au plus peut-on désigner les cibles ennemies.

Ce qui fut frustrant lors de mon test et dénature un peu le gameplay du jeu. De plus, Dragonborn apporte son lot de meilleures armes et armures que vous découvrirez dans la forge.

La flore, l’alchimie et et l’artisanat s’enrichissent de même. Enfin, l’aventure vous permettra d’étoffer votre équipement en armes et armures surpuissantes.

Le plaisir de chevaucher un dragon dans Skyrim Dragonborn DLC sera-t-il comblé ? J'en doute.

Skyrim Dragonborn est clairement une extension incontournable pour tous les fans de Skyrim. D’une durée de vie plus que correcte, le prix en demeure cependant un peu excessif à sa sortie (19,99 euros)

De plus, de nombreux bugs et crashs et la possibilité limitée de chevaucher des dragons sont susceptibles d’apporter leur lot de frustration.

Bande annonce sur la dernière extension de Skyrim

Même si je ne peux pas donner un avis inconditionnellement favorable, cette dernière mouture est et sera une référence en matière de DLC dans le monde des jeux vidéo.

Pour info, vous pouvez obtenir à très prix le jeu The Elder Scrolls Skyrim et ses 3 DLC sur cette page : ici