prison architect est un jeu indépendant sur steam

Un nouveau jeu Steam indépendant sur PC sort de l’ombre !

Aujourd’hui, je décide de compléter ma liste de jeux de gestion à télécharger sur Steam.

Je vais évoquer donc Prison Architect.

Je suis sûr que ce jeu de construction intéressera les fans nostalgiques de Sim City. Initialement sorti en version alpha en 2012, ce jeu bon petit jeu indé sur PC de stratégie est disponible en version 1.0 depuis le 6 octobre 2015.

Un jeu indépendant à la Sim-city sorti en 2015 disponible sur Steam

Le jeu indépendant en 2 modes sur PC !

Story Mode :

Le premier mode pourrait faire office de tutoriel. Il se nomme Story Mode.

Dans ce jeu de stratégie pour PC de 2015 sur Steam, vous dirigez, non pas une ville, mais une prison.

Quatre campagnes vous sont proposées afin de bien assimiler les bases principales du jeu sur Steam.

Escape mode :

Dans ce deuxième mode, contrairement au premier, vous incarnez un prisonnier tentant de s’échapper.

Les développeurs du jeu vidéo indépendant disponible en ligne depuis Steam, mettent, à disposition, pas moins de 10000 campagnes pour ce mode.

Un jeu indépendant de stratégie sur PC version Steam

Oui, mais encore

Vous l’aurez deviné ce jeu indépendant a été développé en 2D.

À l’heure où je vous écris ces lignes, le jeu a été un été traduit dans 25 langues.

Le français est disponible, mais par défaut, il se peut que le jeu soit en anglais il faut donc aller dans les options Steam pour pour configurer le jeu en français.

Je ne vais pas vous présenter le jeu indépendant sur PC comme à mon habitude, mais plutôt en retraçant brièvement son évolution depuis 2012.

Version alpha 1

Vous remarquerez, si vous connaissez les jeux suivants, que ce jeu sur Steam s’inspire de Theme Hospital et Dungeon Keeper entre autres même si, du point de vue graphique, ce jeu n’égale pas les dernières versions de la saga Dungeon Keeper.

À l’écoute de leur communauté (1 million de joueurs aujourd’hui), les développeurs ont corrigé pas mal de bugs et pris en compte les remarques des plus fervents.

En tant que gérant de ce milieu carcéral, vous êtes par défaut amené, chaque jour, à gérer l’arrivée de 8 nouveaux prisonniers.

Au cours du développement de la deuxième version, cette option est devenue modulable si bien que le joueur peut réduire le nombre de prisonniers accueillis par jour.

Au fil des versions suivantes, de nouveaux bâtiments ont fait leur apparition comme la cantine et la morgue rendant ainsi le nouveau jeu de rôle pour PC à télécharger, indépendant, plus complexe et plus addictif.

Bref on a l’impression de gérer une ville dans une prison depuis son PC

Le concept de brouillard de guerre est apparu au cours de la troisième version. Ainsi les gardes devront patrouiller régulièrement dans différentes zones pour assurer pleinement la sécurité.

Le système de surveillance vidéo a été peaufiné si bien qu’un bureau de sécurité avec écran et des caméras est devenu possible à construire.

Cela n’empêche pas les patrouilles de garde d’être régulières pour assurer une meilleure sécurité.

Cela est d’autant plus vrai que les prisonniers, n’ont évidemment pas accès, à toutes les zones de la prison. Enfin théoriquement. :)

À l’instar de Sim City, des scénarios catastrophes comme des incendies peuvent survenir. Ainsi en cas d’extrême urgence, des pompiers professionnels peuvent être appelés.

Suivant les conseils des fans, le système de construction de bâtiment a été amélioré. Par exemple il n’est plus nécessaire de détruire un bâtiment pour le faire évoluer (agrandir ou au contraire le réduire).

Un système de classification des prisonniers est apparu au cours des versions ultérieures de plus chaque prisonnier à une histoire unique de quoi créer des situations de « jeux de rôle » plus ou moins passionnantes.

Ainsi les criminels les plus dangereux seront bien évidemment à surveiller de très très près, car ils sont les plus susceptibles être à l’origine de conflits.

prison architect sera-t-il un jeu indépendant dans le top sur PC en version Steam

Un climat social à l’image d’une ville sous la coupe de la pègre

Comme vous vous en doutez, le monde carcéral loin d’être rose aussi bien pour les prisonniers que pour les gardes.

Comme dit plus haut, le joueur a vraiment l’impression de gérer une prison un peu comme un maire gère une ville dans Sim City.

En effet, les gardes devront faire face au système de trafic, de contrebande et mettre au pas des gangs.

Ils seront assistés, par exemple, par des chiens pour rechercher des produits illicites bien cachés.

De plus selon la catégorie et le comportement du prisonnier, celui-ci aura plus ou moins la possibilité de communiquer avec ses proches de l’extérieur.

Ainsi un condamné à de petites peines pourra très certainement voir sa famille via le parloir

Voilà j’espère vous avoir convaincu et réveillé en vous, pour certain(es), la flamme nostalgique, rien qu’en comparant ce jeu indépendant sur PC à Sim City.

Je remercie également l’auteur de cette vidéo :  Gaenon qui vous donne une idée plus précise du jeu vidéo. Vous pouvez l’acheter sur cette page Steam

Bon jeu.